Falorni folies

Publié le par aziyadee-in-asia.over-blog.com

Banderole OF

                                                           @ Les banderoles en faveur de Falorni ont fleuri dans le centre ville de LR

 

Vous aviez vaguement entendu parler des Francofolies, le festival de musique qui déferle sur le port aux beaux jours de juillet et bien sachez qu’en ce joli mois de juin c’est la Falorni Folie qui s’est emparée de la ville.

 

Ce n’est pas tous les jours que La Rochelle fait la une de l’actualité nationale qui plus est pour des raisons politiques. Il a fallu que Ségolène Royal jette son dévolu sur la prestigieuse circonscription de LR et l’Ile de Ré pour qu’Olivier Falorni, le plus fidèle compagnon de route de François  Hollande dans la ville -faudrait quand même pas l’oublier- se voit traiter de tous les noms d’oiseaux possible pour oser maintenir sa candidature à la députation face à la madone du Poitou.

 

Il se trouve que Falorni c’est un peu une histoire de famille et de copains : son grand père Gino, l’émigré italien faisait cours de Math et d’éducation physique à mon père et ses frères; lui-même toujours enseignant au lycée professionnel de La rochelle malgré ses activités politiques est un ancien collègue de ma maman. Alors dans la famille, le soutien était sans faille.

 

N’y voyez pas la haine de Ségolène largement soutenue lors des précédentes échéances nationales (on n’oublie pas qu’elle porta courageusement les couleurs de la gauche en 2007 face à Sarkozy) ni un repli frileux sur le territoire (qu’est-ce qu’on n’a pas lu sur les rochelais, peuple qui ne verrait pas plus haut que ses remparts) mais une certaine idée de la politique un pied dans le réel et la volonté d’un renouvellement de nos représentants.

 

Ne croyez donc pas tout ce que vous lisez, Olivier est un homme de gauche, son histoire et son parcours témoignent pour lui, il est et restera socialiste. Orphelin de groupe dans la nouvelle assemblée, ses convictions et votes ne souffriront d’aucune ambiguïté. On lui souhaite bon vent.

 

Olivier Falorni, apres la victoire, entoure de ses collegues du lycee professionel de LR  dont Jo  a gauche ;

 " on a perdu un collegue, on a gagne un depute et on garde l'ami"

Ca a swingue dans les brasseries du port....

 

olivier et nous

Publié dans Politique

Commenter cet article