Ne pas se prendre la têt : A faire et à ne pas faire pendant têt

Publié le par aziyadee-in-asia.over-blog.com

P1120397

 

Merci à Tran Ha, agent de liaison de la communauté anglaise auprès l’ambassade britannique, pour ses précieux conseils. Si jamais vous étiez de passage au Vietnam pendant le nouvel an lunaire, voici donc le rappel des basiques :

 

Les dix choses à faire:

 

 

Souhaiter la « Bonne Année » avec un grand sourire! Soit en vietnamien « Chuc Mung Nam Moi »

Offrir Li Xi (un peu d'argent de la chance dans une enveloppe rouge). C'est une preuve de votre générosité et marque que vous souhaitez bonne chance à son récipiendaire tout au long de l’année qui arrive.

Sourire, rire souvent, et être énergique. Toutefois veillez à ne pas exagérer les sourires et rires de manière a ce que les gens ne vous croient pas ivre.

Offrir quelque chose de sucré comme les bonbons ou « mut Têt » ou « o Mai » (fruits secs). Les gens pensent que les choses douces apporteront douceur pour le reste de l'année.

Offrir aux personnes âgées une tasse de thé. Une tasse de thé est censée transmettre joie, chaleur, et douceur à la personne qui le reçoit. Les familles vietnamiennes ont coutume de se rassembler pendant le Têt  juste pour boire du thé. Le thé peut ne pas être chaud, mais c’est l'amour de la famille qui tient chaud.

Visiter tous vos amis vietnamiens. Ceci est une excuse en or pour vous rattraper en visites maintes fois reportées.

Offrir quelque chose liée au nombre 6 ou 8. Ceci est une persistance de l’influence de la culture chinoise sur la culture vietnamienne. Le chiffre 6 en cantonais se prononce comme le mot « Loc » en vietnamien, qui signifie chance. Le chiffre 8 en cantonais se prononce comme le mot «Phat » en vietnamien, qui signifie la prospérité.

Offrir quelque chose de couleur rouge, comme la pastèque, li xi, des fruits secs dans une boîte rouge (mut Tet). La couleur rouge est associée à la chance et est une couleur noble dans la culture asiatique. De plus de par son association avec le feu elle apporte en plus de la chance, de la chaleur à la famille.

Porter de beaux vêtements neufs aux couleurs claires.
Offrir de préférence les paquets de fruits suivants: noix de coco, papaye, et mangue. En vietnamien, respectivement les fruits, Dua, Du Du, Xoai. Cet acte signifie que vous souhaitez aux personnes qui les reçoivent « d’avoir assez d'argent à dépenser dans l’année qui vient ».

 

P1120357

 

 Les dix choses à ne pas faire

 

 

Se présenter chez quelqu'un le 1er jour du têt, sauf si vous y avez été invité par le propriétaire de la maison. Sinon,  il est recommandé d’y aller le 2ème jour du têt ou à une date ultérieure. Les gens croient que la première personne qui se présente devant leur maison apportera à la famille toutes les caractéristiques de cette personne. Si cette personne a réussit l’année passée, la famille sera alors couronnée de succès dans l’année qui vient (et vice-versa). Il est donc préférable de rester chez vous jusqu'à ce que quelqu'un vous invite. C'est une sorte de signal pour vous dire que, soit quelqu'un ait déjà entré dans leur maison ou bien qu’ils souhaitent  que ce soient vous pour ce que vous représentez comme potentiel de chance pour l’avenir.
Ne porter pas de vêtements foncés ou des ensembles composés uniquement de noir et blanc
qui sont au Vietnam associés à la mort et aux funérailles (exception pour les costumes pour homme) . 
Ne pas être grossier, jurer ou se disputer.

Ne pas offrir de cadeaux qui ont la marque de la malchance. Par exemple : tous les aliments qui contiennent de la viande de canard et des calamars ou associes aux chiffres 4 et 7. Les canards sont considérés comme des animaux stupides et leur viande est sombre (plus sombre que la viande de poulet). Les calamars laissent échapper une encre noire considérée comme sale et dangereuse. Le chiffre 4 se prononce « Tu » en vietnamien qui signifie « mourir » dans l’ancienne langue vietnamienne. Le chiffre 7 se prononce  « Que » qui est d’une sonorité proche du mot « disparu » dans la langue vietnamienne ancienne.
 Ne pas parler de sujets tristes faisant référence à
des accidents, décès ou funérailles.
 Ne pas demander le remboursement d’un prêt. Attendre 2-3 semaines. Les gens pensent que s’ils ont à rembourser ou à emprunter de l'argent en début d’année, ils auront à en emprunter et à en rembourser tout le reste de l'année.
Ne demandez pas « Li Xi » s'il n'a pas été offert
, question de courtoisie et de politesse.
 Ne pas rendre de visites dans les 3 premiers jours du calendrier lunaire
si vous avez eu des funérailles dans votre famille immédiate durant les trois dernières années. Les Vietnamiens croient que la personne morte dans la famille ne va pas au ciel dans les trois premières années de son décès. Son esprit suit les membres de la famille pendant trois ans, jusqu’à ce que la famille fasse son deuil. Les gens ne veulent pas autoriser les esprits à entrer dans leur maison durant le nouvel an, car les dieux, déesses, et les bouddhas sont on fête pendant cette période. Il est conseillé de rester chez vous avec votre esprit aimé, et les gens viendront vous voir pour partager votre tristesse.
  Chez vos hôtes, ne pas prendre ou demander quelque chose liée au feu
tel que briquets, allumettes, charbons, etc. Le feu est considéré comme la source de l’amour du couple et de  la chaleur au sein de la famille.
  Ne pas prendre ou demander à l’extérieur de la maison de vos hôtes quelque chose en référence à l'eau comme des bouteilles d'eau, réservoirs, fontaines, gobelets, verres, etc.  Les gens se souhaitent mutuellement les uns aux autres « Tai Loc Nhu Nuoc »  à savoir « Que l'argent et le succès coulent à flot ». Donc, demander de  l'eau en dehors de la maison revient à priver la famille de son flux de richesse à venir. Si vous avez soif, buvez de l'eau à l'intérieur de la maison.

 

Non à part cela, les vietnamiens ne sont pas du tout superstitieux...

 

P1120376

 

Publié dans Culture vietnamienne

Commenter cet article